Lundi 25 avril 2011 La Sacra di San Michele – Vercelli (120km)

Publié le par 3-pelerinages

Une journée en pente douce

 

            Je pars vers 8 heures et met le vélo dans un ascenseur pour éviter les escaliers que j’avais monté samedi. Je pense que ces escaliers ont été fatals à ma petite baleine. Car elle n’était plus sur le vélo lorsque je l’ai repris ce matin. Dans mon effort pour hisser le vélo marche par marche, dans un faux mouvement, la baleine a dû se décrocher du guidon sans que je m’en aperçoive, tout concentré que j’étais à faire grimper le vélo.

            Je monte le col de Braïda pour me mettre en jambe (seulement 2 km) et c’est la descente dans la vallée.

            Un cyclo me rejoint, il m’avait accompagné samedi dans la montée. C’est lui qui m’avait donné un sweat shirt avant de me quitter. Il prépare une expédition au cercle polaire en juin prochain. Il me donne des conseils pour bien passer Turin.

            Et de fait je traverse Turin sans aucun problème, je trouve la sortie vers Vercelli sans me tromper une seule fois ! Mais que de circulation jusqu’à midi bien que ce jour férié ici.

            Après un léger pique nique je repars dans la plaine du Pô. C’est tout plat, la route est bordée par des étendues d’eau en vue de préparer les plantations prochaines de riz. Je vois des hérons (des vrais, pas uniquement aux ronds-points !) et des oiseaux des marais, il y a aussi quelques moustiques…

            J’arrive à Vercelli vers 16h00 et trouve assez facilement mon hébergement. C’est un ancien couvent transformé en auberge pour pèlerins. C’est un peu spécial, les couloirs sont enco29 Via Francigénambrés de tas de choses, tout semble bien vieux. Je suis seul et c’est très bien. Mais malheureusement, toujours pas d’internet !

            Je vais au centre ville en vélo, beaucoup d’églises. Mais c’est  ville morte car tout est fermé à cause du lundi de Pâques et c’est aussi fête nationale ;  je réussis à trouver une pizzeria tenue par…des chinois !

 

                                     Je suis bien sur la VIA FRANCIGENA

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article