Mardi 26 avril Vercelli - Pavie

Publié le par 3-pelerinages


 

Pavie la bellissima

 

            Je quitte vers 8h00 mon auberge. Les couloirs sont bien encombrés, il y a des poubelles pleines, Il reste plein de nourriture dans la cuisine… Ca manque d’entretien !

            La route comme hier est rectiligne et plate au milieu des rizières. La route est assez étroite et les bords mal entretenus. La circulation sera dense el les camions nombreux. Bref une matinée de vélo que j’oublierai rapidement.

            L’étape est petite et j’arrive vers midi à Pavie. L’office du tourisme me renseigne très gentiment et me trouve un hébergement à La casa della Carita en plein centre ville. J’y suis très bien accueilli. Après la douche et le lavage de quelques vêtements, je pars en ville.

            Je trouve un petit restaurant dans une rue tranquille. Je m’installe en terrasse et essaye de comprendre le menu. A la fin du repas, un voisin qui parle très bien le français vient à mon aide. Il est professeur à l’université il y enseigne le Droit et l’histoire européenne. Il a une connaissance parfaite de la ville et de son histoire. Nous sommes amenés à parler de Tolstoï, Boèce, Saint Augustin, Plotin, et j’en passe… Il me parle de la Via Francigena et va me chercher un guide pour suivre le chemin qui est très faisable avec mon vélo (à ses dires). Je le lui renverrai lorsque je serai arrivé à Rome.

            Pavie est une ville romaine, et tout le centre garde les traces de la ville du Moyen-âge. Les gens de Pavie sont très fiers de leur ville et regardent de haut les autres cités même Milan ! L’université est une des plus anciennes d’Italie.

            Puis il tient à me montrer l’église des Franciscains, où se trouve un résumé de peinture lombarde des XVI et XVIIème s. On y rencontre un frère franciscain qui explique tous les tableaux, il me montre la sacristie toute en boiseries. Puis c’est au tour du collège des Borromée construit au XVIIIème et qui est toujours la propriété de la famille.

            L’église dédiée à Théodore est symbolique pour la ville, car c’est lui qui a arrêté

47 tours

les Français. François 1er fut fait prisonnier et retenu en otage à Pavie. Napoléon a été stoppé à Pavie, mais sa soldatesque est responsable de nombreuses dégradations. Des restes de mosaïques romaines attestent de l’ancienneté du culte à cet endroit.  Sur le plan de la ville datant du XVIème s on peut voir beaucoup de tours. Il en reste encore une soixantaine. Elles servaient aux familles riches à se réfugier tout en haut en cas d’attaque de la ville ; l’endroit était petit et elles n’accueillaient personne d’autre que leur famille proche. Ce Monsieur me quitte car il a du travail, vraiment une rencontre exceptionnelle

 

 Je continue ma balade en ville et vais voir le pont couvertqui enjambe le Po. Il fut detruit durant la guerre et reconstruit en 1951.

    Mes pas me conduisent devqnt un "cafe Internet" tenu pqr des Camerounais. On pqrle dEbolowa . Et je peux enfin vous ecrire malgre un ordinateur poussif au clavier bien fatigue.

 

                                Les tours de Pavie

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article