Mardi 7 juin Trabadelo - Sarria

Publié le par 3-pelerinages

Mardi 7 juin 2011 Trabadelo – Sarria

 

Froid et brouillard

 

            Repas très animé la veille au restaurant. J’ai jazzé avec trois québécois forts sympathiques, chacun suit son chemin.

            Les marcheurs sont plus raisonnables au fur et à mesure que Santiago approche. Ce matin, ils ne se sont réveillés qu’à 6h30.

            Nous prenons un petit déjeuner copieux dans le restaurant de la veille, car nous savons qu’une dure journée nous attend.

            Le ciel est gris et menaçant, il fait froid. Edouardo installe son système « waterproof » sur ses sacoches, c'est-à-dire un gros sac poubelle. La couture d’une de ses sacoches se déchire, à l’arrivée je lui prête du fil et des aiguilles.

            Après une montée douce de quelques kilomètres les choses sérieuses commencent. La montée se fait sur 15 km à un rythme doux pour une pente moyenne de 6%. Le brouillard devient de plus en plus épais. Nos efforts nous réchauffent. Nous pensons être arrivés devant la statue d’un pèlerin à Pédrafita. Un chocolat chaud est le bienvenu. Mais il reste encore 4 km de montée pour atteindre enfin ce lieu mythique du Camino : le col de l’O Cébréiro à 1 300 m, celui qui fait la frontière entre la Castille et Léon et la Galice. Depuis ce point haut on glisse doucement jusqu’à Saint Jacques. On ne verra rien du village noyé dans la brume. L’église offre un havre de paix et de chaleur, nos crédentials s’enrichi29 contre le vent à San Roquessent d’un nouveau tampon. Et pourtant les cartes postales montrent la beauté du site sous le soleil. 

            Edouardo n’arrive plus à détacher sa chaussure de la pédale ! Ce n’est pas son jour. Lors de la descente, le pèlerin de San Roque qui lutte contre le vent nous regarde passer impassible.

                                        Le pelerin de San Roque

            Au village suivant de Triacastela, un mécanicien réussit à débloquer le système de fermeture automatique de la pédale.

            Le monastère de Samos comporte un cloître baroque de toute beauté, malheureusement à 14h00 il est fermé.

            Arrivée à Sarria, à 211km de Saint Jacques. Il suffit de partir de cette ville pour avoir le document attestant que vous êtes bien pèlerin de saint Jacques. De sorte que beaucoup commencent à Sarria leur Camino.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LEPETIT Claire et J.Pierre 08/06/2011 10:49


Bonjour Pierre MMarie ; voilà donc 3 mopis aujourd'hui que
tu roules...malgré nos soucis actuels, c'est toujours un
moment de rêve, de te rejoindre sur ton blog quasiment chaque jour ; bonne route vers St Jacques ; bises de nous deux.