Mercredi 18 mai Messine - Patti

Publié le par 3-pelerinages

Mercredi 18 mai 2011  Messine  -  Patti

 

Et j’ai trouvé des Sardines !  37 et les fameuse sardines de Messine

 

Il a fait un gros orage en fin de nuit, il pleuvait à 7h30. Après une « colazione » toujours aussi légère, je pars vers 8h00 et la pluie s’est arrêtée !

La sortie de Messine est sportive, la circulation est très dense. Celui qui a le malheur de ne pas démarrer en trombe au passage au vert a droit à un concert de klaxons. J’ai prévu  de couper le pointe nord est de la Sicile pour passer par l’intérieur des terres. Un couple à qui je demande le chemin m’en dissuade fortement et me conseille de suivre la côte, même si cela doit rallonger l’étape de 20km. Ils me font comprendre que je m’apprêtais à affronter la montagne avec des pentes très dures. N’écoutant que mon courage, et connaissant mon amour des côtes… je suis leurs conseils. Et bien m’en a pris, une fois sorti de la banlieue, la route est calme et la vue sur la mer splendide, et très peu de dénivelé.

Les embarras de la circulation viendront hélas très vite, dès que j’aurai fini mon détour. Je vais rouler pendant 30 km en ville, dans un flot de circulation ininterrompu. Mais, je vois enfin des marchands de vélo. Au 1er j’achète rustines et une chambre à air, au 2ème un flacon d’huile et au 3ème une sonnette, ce dernier voyant mon périple,  m’offre un bidon !

Rencontre étonnante avec un cyclo-campeur français qui a traversé la Corse, la Sardaigne et fait le tour de la Sicile. Échanges d’impressions sur l’Italie et la solitude du cyclotouriste ne parlant pas italien. Au même moment passe un groupe de cyclistes dont un porte un maillot de Paris-Pékin, je crie, mais il ne m’entend pas ; je ne les ai pas revus.

La route devient plus sympathique et s’éloigne de la mer pour monter quelque peu. Je vois le sanctuaire dédié à Saint Anne. Descente vers Patti où je trouve un Office du Tourisme ouvert (quel miracle). Je me dirige directement vers un hôtel au bord de la mer avec wifi et il y a même de la place pour le vélo.

Visite d’une maison romaine du 4ème au 1er siècle av J-C. J’ai eu du mal à la trouver, mais ma persévérance a été récompensée. Cette très belle demeure est coincée entre l’autoroute et la voie de chemin de fer. Et pour cause, c’est en construisant l’autoroute en 1987 qu’ils ont mis à jour cette maison. Enfin un peu de culture !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article