Vendredi 22 avril Saint Jean de Maurienne - Novalesa (Italie)

Publié le par 3-pelerinages


 

            Et me voici en Italie

 

            Après 2 semaines de vélo, j’ai traversé la France d’ouest en est sur plus de 1 100 km pour me retrouver en Italie.

            La matinée a été difficile, Saint Jean et Modane sont distants de 30 km et il y a 500 m de dénivelé entre les deux villes. De plus le vent descendait de la montagne avec force et il m’a fallu 3 heures pour relier Modane.

            Arrivé à la gare, une mauvaise surprise m’attendait : le TGV ne prend pas les vélos. Or par deux fois je m’étais renseigné auprès de l’Office du Tourisme de St Jean et on m’avait affirmé à chaque fois que c’était possible. Par chance se sont des contrôleurs italiens qui prennent le relais. Et ils n’ont fait aucune difficulté pour que je mette le vélo en bout de voiture, l’un d’entre eux a photographié mon parcours pour le montrer à sa fiancée !

            Et c’est ainsi que je suis arrivé à Bardonnéchia, côté Italien.  Je m’attendais à me la  couler douce jusque Susa, mais le vent de nord est en a décidé autrement, de plus la descente fut émaillée d’une bonne bosse.

            J’ai eu tout le loisir d’admirer la forteresse impressionnante d’Exilles qui barre tout48 Monsatère St Pietroe la vallée.

            A Susa je suis reparti dans la montagne sur 8 km pour rejoindre l’abbaye San Pietro à Novalesa. Je suis arrivé assez fatigué, après 75 km et 1 223m de montée totale.

            La chambre, ou plutôt la cellule est sobre et confortable. Juste au dessus du bureau il y a une peinture du visage d’une Vierge ou d’une sainte (elle a l’auréole), magnifique de beauté et de lumière que je ne lasse pas d’admirer. 

                                     Le monastere san Pietro


            C’est Vendredi Saint et les moines sont très occupés par les différents offices de la Semaine Sainte. J’ai participé au Chemin de Croix, ce que je n’avais pas fait depuis des lustres, il était animé par une troupe de scouts. Nous avons fait le tour du domaine de l’abbaye. Il y a plusieurs petites chapelles et celle qui est sur le point culminant est dédiée à Saint Michel.

            Ils sont 5 et il y a 2 novices.  

                                        

            Le repas du soir est servi par un moine. Il est composé d’une soupe de monastère, très riche en légumes, puis haricots verts, pommes de terre, salade verte et tomates et assortiment de fromages. Un moine a lu un texte, puis musique sacrée. Pas un mot d’échangé, tout par signe.

            Excellente nuit dans le calme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article