Jeudi 12 mai Canosa di Puglia - Potenza

Publié le par 3-pelerinages

Jeudi 12 mai 2011 Canosa di Puglia  - Potenza

 

Une étape de montagne, une vraie !

 

Petit déjeuner sur place et je pars à la fraîche. Ici les gens se lèvent tôt aussi aucun problème pour demander ma route, il suffit de demander à la personne qui n’a pas le téléphone portable à l’oreille, et parfois c’est difficile à trouver ! Un Marocain qui travaille dans une station service me renseigne dans un français impeccable et me conseille de prendre une route à 4 voies toute nouvelle. Et de fait, il n’y a personne et les côtes sont en pente douce.

Puis je retrouve des petites routes sans aucune circulation, le paysage de montagne se profile à l’horizon, et l’ascension commence. Les pentes sont relativement douces, du 5 à 7%, mais ça n’en finit pas de m39 Genzano di Lucaniaonter sur des dizaines de kilomètres. A 7-8 km à l’heure, c’est long ! Les villages hauts perchés sont superbes sous le soleil. Au départ j'avais le choix entre deux itinéraires, à l'arrivée, sur les conseils de gens du coin, c'est un troisième parcours que j'ai choisi, ne pas confondre la carte et le territoire !


Village de Genzano di Lucania

Après 110 km et 1 943m de dénivelé j’arrive vers 16h30 à Potenza qui, évidemment, est au sommet d’une colline (5 km de montée en ville à 5% avec la circulation italienne…). Après beaucoup d’aller et venues je trouve l’Office du tourisme qui est fermé le jeudi après-midi. Mais un monsieur m’amène dans les bureaux de la mairie où une dame très gentiment me trouve un hébergement en hôtel avec Internet. Tout le contraste d’hier soir. Je suis épuisé.

Potenza est une grande ville, seul le centre historique est perché tout en haut, les quartiers modernes s’étendent sur les collines alentours.

Le temps de m’installer, de prendre la douche, de laver les affaires, il est vite 18h30. La nuit tombe vite car ici nous sommes bien à l’Est par rapport à la Normandie.

Je commande une pizza  en montrant du doigt ce que je veux, mais j’ai dû mal me faire comprendre, car j’ai une énorme pizza pour deux, et j’en laisse la moitié !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Millet Sylvie 13/05/2011 00:49


Depuis que Les chemins de St Michel m'ont fait découvrir votre blog, et qu'Edith Legrand le lendemain m'a parlé...C'est avec très grand intérêt que tous les soirs je découvre l'étape du jour...
Ce soir c'est super trois étapes d'un coup.. Mais avant trois jours sans nouvelles.
Bon courage pour la poursuite de cette grande aventure, et merci de cette part de rêve que vous alimentez.
Amicalement
Sylvie